aqppep
psychose

Hôpital de Montréal pour enfants

 

 

Clinique JAPClinique JAP

 

 

Membres de l’équipe :

De gauche à droite :

Michelle Paquette- infirmière gestionnaire en pédopsychiatrie, gestionnaire de cas
Mélanie Bazin- ergothérapeute, gestionnaire de cas
Dre Evangelia Amirali, MD, FRCPC- psychiatre, directrice médicale du PSPP et directrice clinique, psychiatrie chez l’enfant et l’adolescent
Dre Julia Savina, PhD- coordonnatrice de la recherche

Absente sur la photo :
Dre Mary Deremer, PhD- psychologue, gestionnaire de cas


Mission et services offerts :
Le programme de premier épisode psychotique (PPÉP) est un service complet faisant partie du Département de psychiatrie de l’hôpital de Montréal pour enfants. L’objectif de ce programme consiste à optimiser le diagnostic précoce précis et le traitement efficace dans le but de réduire la durée de la psychose active, de minimiser le déclin secondaire des fonctions sociales et professionnelles, ainsi que de prévenir les rechutes et complications éventuelles. Ce programme s’efforce aussi de promouvoir et de favoriser la vie avec la maladie afin d’optimiser les fonctions sociales, académiques et professionnelles dans le but d’améliorer la qualité de vie.

 

L’implication des membres de la famille et des personnes significatives constitue un volet important du processus d’évaluation et de traitement. La relation de collaboration entre la famille et l’équipe de premier épisode permet aux professionnels de la santé d’obtenir une évaluation plus complète et de fournir à la famille l’information et le soutien nécessaire pour pouvoir à leur tour appuyer la récupération de leur enfant ou adolescent malade.

 

Le public est de plus en plus sensibilisé à l’impact de la psychose sur les enfants et les adolescents qui souffrent de troubles psychotiques, ainsi que sur leur famille. La nécessité d’adopter une approche holistique afin de traiter ces personnes se fait de plus en plus évidente. Il importe de traiter la psychose aussi rapidement que possible. Il semble que plus le délai entre l’apparition de la maladie psychotique et l’administration d’un traitement efficace est court, meilleur sera le résultat en termes de réduction des symptômes et de niveau de détresse. Une intervention précoce aide aussi la personne malade à revenir plus rapidement et plus complètement à une vie productive et agréable.

 

Le programme PÉPP de l’Hôpital de Montréal pour enfants adopte une approche holistique et multidisciplinaire pour le traitement des enfants et adolescents atteints de psychose. Notre programme comprend l’expertise de plusieurs professionnels de la santé : un suivi psychiatrique serré, des évaluations psychologiques, de l’ergothérapie, des sessions de psychoéducation à l’intention des familles, ainsi que des groupes sociaux et des services de réadaptation choisis à l’intention des patients. Le programme est offert aux personnes qui souffrent de psychose depuis deux ans ou jusqu’à l’âge de 18 ans, moment où elles sont transférées vers des programmes adultes et des services de traitement comparables offerts ailleurs. 

 

Services offerts :

  • Accès rapide et facile au traitement : le premier contact est établi le plus rapidement possible, soit entre un et trois jours.
  • Suivi continu pendant au moins deux ans
  • Interventions personnalisées
  • Implication des membres de la famille dans le processus
  • Sessions de psychoéducation à l’intention des patients et de leur famille
  • Groupes de contrôle des émotions, connaissance de soi, cuisine et activité physique. Les patients y sont inscrits au besoin.
  • Formation individuelle en compétences sociales
  • Activités de réintégration sociale, activités de vie quotidienne.

Clientèle visée :
Les patients admissibles sont les enfants et adolescents de moins de 18 ans ressentant leur premier épisode de psychose ou des signes et symptômes cliniques importants associés à la psychose.

 

Modalités de référence :
L’accès à notre programme est possible par référence d’un médecin de famille, d’un conseiller scolaire, de l’urgence psychiatrique ou des services externes de l’HME ou de tout autre hôpital.

 

Critères d’admission à la clinique :
-Patient âgé de moins de 18 ans au moment de l’admission
-Patient n’ayant pas reçu de médicament antipsychotique pendant plus d’un mois
-Diagnostic de psychose.

 

Enseignement et activités de formation :

Notre clinique et le département de psychiatrie pédiatrique de l’HME font partie du Centre universitaire de santé McGill. À titre d’hôpital universitaire, notre clinique participe à la formation professionnelle des étudiants et résidents d’une variété de disciplines (psychiatrie, psychologie, ergothérapie, travail social, soins infirmiers, etc.).
Afin de continuer à améliorer les techniques de traitement et nous tenir informés des recherches en cours sur la psychose, les membres de notre équipe participent à des conférences sur la psychose, en plus d’assister régulièrement à des conférences professionnelles et à des activités de formation dans leur discipline.

 

Activités de recherche :
Présentement, nous étudions les effets secondaires des médicaments antipsychotiques sur la fonction hépatique et les indices métaboliques des enfants et adolescents atteints de psychose.

 

Présentation à la Conférence

2011/03          « La psychose chez les enfants et les adolescents », téléconférence, d’une durée de 3 heures, présentée aux professionnels(les) de santé mentale du Nord dans le contexte du programme de formation complémentaire du Module du Nord, HME, RUIS-McGill.

 

Coordonnées de la clinique :

Adresse : Programme de soins psychiatriques pédiatriques (PSPP)-7D
Hôpital de Montréal pour enfants
2300, rue Tupper
Montréal (QC)
H3H 1P3
Téléphone : (514) 412-4400, poste 22515

Heures d’ouverture : 9 h à 17 h.
http://www.hopitalpourenfants.com/
http://www.thechildren.com/






Tous droits réservés à l’AQPPEP